Saint-Ennemond-en-Gier

Le SACREMENT de l'ONCTION des MALADES

Un chrétien qui souffre, qui va subir une grave opération ou qui ressent le poids des ans peut demander à recevoir le sacrement de  l'Onction des malades. En sollicitant l'aide de Dieu, il lui renouvelle sa confiance et en reçoit la force.

Dans notre Paroisse, le Sacrement de l'Onction des malades se vit  avec la communauté paroissiale dans les différents relais lors des messes dominicales. Il se vit aussi dans les maisons de  retraites, ou à domicile. Les personnes qui souhaitent le recevoir sont invitées à contacter le service de pastorale de la santé.

Des forces pour vivre, malgré la maladie, la vieillesse
un soutien pour celui qui chancelle...

Avec la maladie, ma vie a basculé parce que mon corps ne répond plus. Coupé du monde, je me sens inutile, seul et encombrant. Dans ces moments parfois terribles, je me rappelle que le Christ a traversé lui aussi de terribles souffrances, et que mieux que tout autre, il peut être mon compagnon de route, tout au long de mon chemin de croix.

L'Eglise me propose de recevoir à l'hôpital ou à mon domicile, le sacrement du pardon, l'Eucharistie, et l'onction des malades. Le sacrement de « l'onction des malades » est une aide pour lutter, avec ma foi, et n'a rien de magique. Il est signe pour moi que, bien qu'isolé, je suis toujours membre de l'Eglise.

            Le sacrement de « l'Onction des malades », c'est Dieu qui me dit :

 « Je t'aime comme tu es. Tu as du prix à mes yeux.

Laisse moi t'aider à porter ton fardeau et crois-le, crois-moi, ....
au bout du chemin il y a la vie!. »

 

Le Sacrement des malades, c'est le sacrement du réconfort de Dieu...

En le célébrant dans la foi, en toute conscience, on peut souvent reconnaître de façon presque palpable les grâces de ce sacrement : 

- Grâce de vérité sur ce que nous sommes en train de vivre laborieusement... et cela peut aider chacun (le malade, ses proches, ceux qui viennent au nom de la Communauté chrétienne) à trouver l'attitude et les mots justes.

            - Grâce de paix et de réconfort, et parfois une véritable guérison de l'angoisse devant le présent et l'avenir incertains.

- Grâce d'abandon à l'amour paternel de Dieu dans la confiance, pour pouvoir dire dans la paix "Que Ta volonté soit faite" , dans la certitude que Dieu nous veut toujours Vivants, nous appelle toujours à la Vie.

retour sommaire