Saint-Ennemond-en-Gier

LES FUNERAILLES

Les funérailles chrétiennes ne sont pas un sacrement ; c'est une prière d'A Dieu à l'être aimé, dans l'espérance de la Résurrection.

La communauté se rassemble pour prier pour celui ou celle qui vient de la quitter et le (la) confier à Dieu. Elle entoure sa famille et ses amis pour lui dire que toute vie chrétienne est tournée vers le Royaume de Dieu promis par Jésus.

Il y a quelques années, seuls les prêtres accueillaient les familles pour préparer et célébrer les funérailles. Aujourd'hui, les prêtres sont moins nombreux, et la vie des communautés chrétienne est animée aussi par d'autres chrétiens baptisés.

Des personnes se forment pour participer aux « équipes funérailles ». Ces personnes rendent à la communauté chrétienne le service d'accueil, de préparation et d'animation des célébrations.

Lors d'un décès, prendre contact d'abord avec le service des pompes funèbres. Il prendra contact avec « l'équipe funérailles » de notre paroisse pour fixer le jour et l'heure de la célébration selon vos indications et nos possibilités. Un membre de l'équipe, un prêtre ou un diacre, vous contactera alors pour préparer avec vous la célébration.

 

Accueillir :

Chacun est accueilli tel qu'il est, dans sa souffrance voire sa révolte, et aussi dans l'espérance qui, souvent, est discrètement présente.

 

Préparer les funérailles :

C'est une étape importante.

Elle permet, si la famille le désire, d'évoquer la vie, la foi du défunt en se rappelant que ce ne sont pas les qualités humaines qui font le salut du défunt mais que ce salut est un don de Dieu.

Elle permet de préparer la célébration en la personnalisant : choix des textes, des chants, des musiques etc.

 

Célébrer :La célébration des funérailles rassemble des personnes d'horizons, de cultures différentes qui se mettent ensemble à l'écoute de la Parole de Dieu et d'une parole d'espérance. Les funérailles chrétiennes sont liées à la Pâque du Christ. Si l'eucharistie n'est pas célébrée lors des funérailles, la famille et les amis sont invités à venir à la messe du dimanche qui suit avec l'assemblée dominicale. Pendant cette messe, la communauté prie pour les personnes décédées dans la semaine. Accompagner au cimetière :A la demande de la famille, selon la disponibilité de l'« équipe funérailles », un accompagnement peut être fait jusqu'au cimetière. Accompagner le temps du deuil :Dans notre paroisse, des rencontres sont proposées après les funérailles pour accompagner les  familles dans le deuil. Viennent librement celles et ceux qui le souhaitent. Ces rencontres permettent d'exprimer, par la parole, la souffrance qui souvent ne peut se dire à l'extérieur. Elles permettent parfois de rompre la solitude.  Vivre le deuil dans l'Espérance Espérer, ce n'est pas nier le vide de l'absence de celui qui m'est cher et qui peut me paraître insurmontable. C'est refuser la mort comme finalité de la vie. C'est croire que celui que j'aime a trouvé une paix et un bonheur immense, tellement grand que j'ai du mal à l'imaginer, une vie nouvelle, une vie de plénitude.

Espérer, cela n'enlève pas ma douleur. Pour un croyant, la séparation est tout aussi dure et difficile à vivre que pour une personne qui ne croit pas à la Vie après la mort. Ce qui fait la différence, c'est l'Espérance de la Résurrection. « Moi, Je suis la Résurrection et la Vie » nous dit Jésus. « Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra ; et tout homme qui vit et croit en moi ne mourra jamais »

Espérer, ce n'est pas oublier celui qui est parti. C'est savoir qu'il est toujours présent dans mes pensées et dans mon coeur. Mais surtout, qu'il est présent dans le coeur de Dieu. « Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul ; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruits » nous dit St Jean. C'est aussi savoir qu'un jour, comme lui, je ressusciterai et que je le retrouverai. C'est ce que je proclame lorsque je dis le Credo des chrétiens :

« J'attends la résurrection et la vie du monde à venir. »

Espérer, c'est croire que la Vie est plus forte que la mort.


Journée de prière pour les défunts
Célébration Eucharistique:
ici



Les Funérailles sur la paroisse : une équipe:
Les funérailles chrétiennes sont l’objet d’une attention toute particulière de l’Eglise. Rejoignant les personnes blessées par l’expérience de la mort, l’Eglise a pour mission de leur manifester l’amour du Christ, de témoigner de la foi en la Résurrection et de célébrer l’espérance qui l’habite. Ce témoignage est l’affaire de tous les baptisés. Tous, et chacun à sa place, sont invités à vivre ce service de l’Homme, ce service d’Eglise. C’est en effet toute l’Eglise, dans la diversité de ses membres, qui accompagne chaque fidèle défunt et sa famille, constituant « une Eglise qui célèbre avec foi le mystère pascal du Christ dans les funérailles de ses enfants. »
Dans notre paroisse, l’accueil des familles en deuil et les célébrations sont assurées par une équipe composée laïcs et de prêtres. Cette année, les laïcs, tous bénévoles, ont reçu, après un temps de formation, une lettre de mission du Père Bruno Cornier, curé de la paroisse. Certains assurent le service du premier accueil téléphonique, d’autres préparent les célébrations et en conduisent certaines comme « officiants », d’autres assurent l’animation, notamment pour les chants. Tous partiticipent aux rencontres de formation proposées chaque année dans le diocèse aux membres des équipes funérailles.
Toutes les personnes de l’équipe reconnaissent que, pour elles, cela a été difficile de partir un peu dans l’inconnu ; mais elles disent aussi que cet accompagnement, la rencontre des familles et la formation reçue, sont un enrichissement important pour leur foi et leur connaissance de la Parole de Dieu



retour sommaire