Saint-Ennemond-en-Gier

Pour tous aller à la rencontre oser l’invitation

CATECHUMENAT

                   
J’ai 18 ans…..30 ans…..50 ans….70 ans….

Si tu cherches Dieu ou souhaites redécouvrir la foi chrétienne,
tu peux t’adresser à la maison paroissiale sainte Thérèse au 04.77.19.01.60.
ou à Christiane JAKOB au 06.71.79.43.63.
ou venir à la permanence de la maison Sainte Thérèse, 3 rue de la Fenderie,
à Saint Chamond le mercredi de 9h à 12h.

Comment cela se passe ?
Tu seras accompagnée dans cette démarche par une équipe
pendant le temps dont tu auras besoin.
Cette année, plusieurs adultes découvrent ou redécouvrent la foi chrétienne.
Certains d’entre eux se préparent à recevoir :
le baptême, la confirmation et la communion.

Pour en savoir plus
Pour celles et ceux qui demandent à l’Eglise de devenir chrétiens ou qui souhaitent redécouvrir la foi, une initiation chrétienne est proposée.

Aidé de ses accompagnateurs, la personne vit parfois une démarche qui le prépare à recevoir les sacrements de l’initiation chrétienne : baptême, première communion, confirmation.

Après un premier temps de découverte de la foi, pour celles et ceux qui vont recevoir les sacrements de l’initiation chrétienne, un célébration d’entrée en catéchuménat ou entrée en catéchèse est célébrée. Ces personnes sont appelées catéchumènes ou chercheurs de Dieu.
Ils vont participer au catéchuménat.

Voici deux témoignages qui te permettront de te faire une idée de ce qu’est le catéchuménat. Mais chaque parcours est unique et souvent une grande joie pour ceux qui le vivent.

Témoignage 1 :
« Je n’ai pas été catéchisée, juste baptisée. Un jour, Dieu n’a pas sonnée à la porte de chez moi, mais à l’intérieur de moi. Comme quoi il n’y a pas d’âge pour découvrir que l’on a la foi :
J’ai ramené chez elle, une personne que je connaissais et qui était active dans l’Eglise. J’ai eu une grande discussion, dans la voiture, pendant une heure et demie. Je lui confie mes angoisses et je lui dis que je veux communier et faire du catéchisme à mon âge !
Avec l’équipe de catéchuménat, dès lors, Marie va m’accompagner, pendant 2 ans. J’étudie la Parole de Dieu. Et le 22 mai, je suis confirmée par l’évêque et communie pour la première fois de ma vie. Cette fois, je me dis ça y est j’y suis !
Aujourd’hui, on m’a proposé une formation chrétienne. J’en suis très fière, c’est le début d’une nouvelle route. »

Témoignage 2 :
Ses parents sont baptisés et mariés à la mairie. Amélie est l’aînée de deux enfants. Les parents étant indifférents à la foi décident de laisser leurs enfants choisir quand ils seront majeurs. C’est cela qui poussera Amélie à demander le baptême à sa majorité. Petite, elle a été marquée dans sa jeunesse de participation avec sa grand-mère à des messes. Ce fut la seule connaissance qu’elle a eu de la foi chrétienne et de l’Église.
Arrivant à l’âge de 17 ans, entrant en Terminale, elle commence donc les démarches pour se préparer au baptême. Après une recherche un peu compliquée, la demande finie par arriver à la paroisse. Étudiant au lycée privé Sainte Marie, elle est prise en charge au niveau du lycée par la responsable pastorale qui l’accompagnera tout au long de cette année de terminale, à raison de deux à trois rencontres par mois. Puis, après le lycée, elle est accompagnée par l’équipe du catéchuménat.
Ses premières grandes questions qui seront abordées furent surtout celle du mal, du péché et de la mort, avec l’importante question du pardon. Au cours des rencontres s’est fait jour un désir de connaître Dieu et de savoir comment lui parler, savoir si elle peut, elle qui n’est pas baptisée, prier Dieu par exemple. Elle sent que sa foi ne doit pas être que des mots même si la mise en pratique de ce qu’elle découvre de la vie chrétienne n’est pas simple, tout est nouveau pour elle. Ne connaissant pratiquement rien de la foi chrétienne elle s’est mise à découvrir à travers les diverses rencontres tant paroissiales que scolaires. C’est ainsi que lui a été proposée de faire son entrée en catéchuménat. Ce jour-là , une élève de seconde du lycée sainte Marie participait à la messe et a découvert qu’Amélie cheminait vers le Baptême. Elles ont donc pris contact et depuis l’une accompagne l’autre dans sa découverte des célébrations, participant de temps à autre aux rencontres catéchuménales paroissiales ou diocésaines.
Amélie a reçu le Notre Père, au cours de la messe paroissiale.
Elle a beaucoup de joie à découvrir la foi chrétienne, beaucoup de questions lui viennent et les accompagnateurs essayent d’y répondre et de l’accompagner dans son cheminement. Amélie prend le temps de prier chaque jour. Régulièrement elle lit sa bible et la Parole devient prière. Dernièrement au mois de septembre, elle s’est mise à lire l’évangile selon saint Marc en prenant un chapitre par chapitre. Elle a conscience qu’il faut du temps pour connaître la foi chrétienne et qu’elle n’aura jamais fini de la découvrir. Elle n’ose pas vraiment participer aux Eucharisties dominicales ne s’y sentant pas à l’aise, ayant ‘l’air bête’ comme elle dit, car elle dit ne pas savoir ‘comment cela fonctionne’ et a l’impression que tous ont les yeux fixés sur elle. Ces derniers temps, au cours des rencontres particulières, l’explication des célébrations a été particulièrement approfondie pour qu’elle puisse trouver sa place au sein d’une communauté à laquelle elle souhaite s’insérer et participer.
Amélie est en chemin, nous l’accompagnons.

RETOUR








retour sommaire