Saint Ennemond en Gier

 

SOIREE ET MATINEE DU PARDON POUR TOUS

A LA MAISON STE-THERESE

AU NOM DU CHRIST, L’EGLISE PARDONNE

A la suite du Christ, l’Eglise donne la lumière, quoiqu’il en coûte.
A celui qui a fait quelque chose de mal, elle répond avec Jésus :
« Moi, je ne te condamne pas. Va, et ne pêche plus. »
C’est le pardon de Dieu que donne le prêtre dans le sacrement de la Réconciliation (la confession)
Quand on ne croit plus en Dieu, on fait disparaître la possibilité du pardon reçu de Dieu. C’est là le problème de notre époque : plus de Dieu, plus de miséricorde. Alors, face aux reproches de notre conscience, on s’efforce parfois d’oublier-- c’est le refoulement avec ses conséquences-- ou encore d’essayer de croire que le mal est bien.
Pourquoi ne pas plutôt dire avec l’Eglise les paroles du psaume 51
« Dieu, crée en moi un cœur pur, rends-moi le son de la joie et de la fête,
détourne ta face de mes fautes, et tout mon mal, efface-le ! »

DANS LE CADRE DES TEMPS FORTS DE CARÊME

Les enfants ainsi que les parents étaient invités à une soirée et une matinée sur le pardon. Plusieurs ateliers étaient proposés.

Le premier atelier, lecture d’un conte biblique, (Jésus guérit dix lépreux)
 (Luc 17- 11,19), pour faire entrer dans la dimension du pardon, raconté par Christiane.

Le deuxième atelier, était pour les enfants, c’était le jeu du caillou dans la chaussure.

Le caillou c’est comme le péché, il nous fait mal, mais surtout le péché fait mal à Dieu et à son Amour.
C’est pourquoi nous avons besoin de demander pardon.

Qu’est-ce que le péché pour vous ?
Tourner le dos aux autres.
Couper la relation avec Dieu et avec les autres.
Se détourner de Dieu, rompre l’alliance.
Comme le caillou il nous empêche d’avancer il nous blesse il pèse…….

Par le pardon on est guéri de tout ce qui nous a blessé de ce qui a fait du mal à Dieu et aux autres.

On a besoin de conversion : Qu’est-ce que la conversion
C’est opérer un retournement,
Rétablir une relation.
Se rapprocher, renouer des liens.

Quand on retire le caillou de la chaussure on est libéré de ce qui fait mal.
On peut de nouveau courir vers Dieu et vers les autres avec un cœur plus léger.
Recevoir le pardon c’est reconnaitre l’Amour inconditionnel de Dieu qui nous appelle à poursuivre une relation de confiance et à ouvrir notre cœur aux merveilles de son amour.

Pendant cet atelier les parents aussi réfléchissaient sur le pardon.

 

Après ces ateliers les enfants comme les parents choisissaient de se rendre soit à la bibliothèque pour un temps de lecture même pour méditer.

 

Il y avait aussi un temps personnel de prière à la chapelle ou un film passait en boucle.

 

Méditation aussi devant la croix

 

Activités manuelles (cailloux)

 

 

Et pour finir pour ceux qui le désiraient un temps de réconciliation dans divers points de la maison.

 

  

 

retour sommaire