Saint Ennemond en Gier



Parlons finances !
Il y a longtemps que nous n'avions pas diffusé auprès de l'ensemble des paroissiens un document présentant une synthèse des finances de la paroisse. Les difficultés économiques de la paroisse lors de l'année 2010 nous ont conduit à mener une réflexion avec l'Équipe et le Conseil Pastoral. Parmi les décisions prises, figure celle d'informer davantage les paroissiens.
Vous trouvez donc dans ce document, chers paroissiens,
le bilan financier de notre paroisse pour l’année 2011.

Comme les années précédentes nous sommes à flux tendu, les recettes couvrant (à peine) les dépenses. D’une année sur l’autre nous sommes tantôt en léger excédent, tantôt en léger déficit.

Les comptes de lʹannée 2011 permettent de dégager un excédent des recettes sur les dépenses égal à 15.000 €. En comparaison, le résultat de lʹannée 2010 faisait ressortir une perte de 35.000 €.
Il est souhaitable qu’à l’avenir nous sortions de cette situation de flux tendu.
Pour préserver l'avenir nous avons décidé de réduire les dépenses : changement de fournisseurs et nouvelles négociations de contrats (bureautique, cierges, téléphonie…), modération des frais de chauffage (certaines célébrations de funérailles ont lieu à la chapelle de la maison Sainte Thérèse…). Mais, des contraintes réglementaires, d’augmentations de tarifs (notamment de chauffage) ou d’entretien sur les bâtiments restent financièrement très lourdes. En 2012, nous devrons dépenser au moins 25.000 € de travaux imposés par la réglementation !
De nombreux efforts ont été faits par chacun; il nous faut continuer à être rigoureux et attentifs aux moindres dépenses. Et aussi à être toujours généreux... en invitant les plus jeunes générations à le devenir davantage, quand elles le peuvent.
Une tendance réconfortante peut néanmoins se dessiner : les contributions des pratiquants réguliers, mises en évidence par les quêtes dominicales, se maintiennent, ainsi que les contributions des pratiquants occasionnels (baptêmes, obsèques, mariages). Cette tendance doit se renforcer, puisque la paroisse vit exclusivement de votre générosité (elle ne perçoit aucune subvention ou aide).
Nous pourrions être freinés dans nos initiatives pastorales, par la nécessaire prudence financière. Ce serait dommage !

Nous remercions tous les bénévoles qui travaillent à la vie de la paroisse : ils font un travail remarquable que les exigences comptables rendent parfois difficile !

Le conseil économique de la Paroisse Saint-Ennemond-en-Gier

TABLEAU





retour sommaire